Oct 06

CFI – Conjoncture marché locatif, septembre 2020

La moitié du 2ème trimestre marquée par un arrêt total de l’activité

Le confinement imposé dès le 17 mars avait déjà sensiblement affaibli les commercialisations du 1er trimestre. Ce 2nd trimestre a été encore plus affaibli par ce dispositif, puisque près de la moitié de la période a pâti d’un arrêt total des commercialisations et la demande placée a ainsi logiquement chuté en région parisienne notamment. Le redémarrage de l’activité dès le 11 mai s’est avéré lent, empreint de nombreuses incertitudes concernant une potentielle deuxième vague épidémique qui fragiliserait encore plus l’avenir de nombreuses entreprises. Celles-ci se montrent par conséquent frileuses et désireuses, d’éviter des engagements de long terme, compte tenu de la sévère récession qui devrait perdurer au moins jusqu’à la fin de l’année 2020.

La demande placée de bureaux en Ile de France toujours en recul

Avec moins de 200 000 m² commercialisés entre début avril et fin juin, le marché des bureaux franciliens a subi de plein fouet les impacts de la crise sanitaire.

L’arrêt forcé de l’activité dans un premier temps et la crise économique sévère actuellement à l’œuvre contraignent les utilisateurs à une très grande prudence et ont fortement freiné les commercialisations : elles sont ainsi inférieures de 65 % à celles du 2ème trimestre 2019.

Le volume de la vacance locative continue de se densifier en Ile-de-France

La progression des disponibilités amorcée au 1er trimestre s’est poursuivie lors du 2ème trimestre mais de manière moins marquée : alors que l’offre avait augmenté de 7 % durant les trois premiers mois de l’année, elle s’est restaurée à hauteur de 3 % lors des trois mois suivants.

Le taux de vacance atteint désormais 5,5 %, un niveau toujours contenu, et certaines zones demeurent nettement sous-offreuses, à l’image de la capitale qui propose un taux très faible, légèrement supérieur à 2,5 %.

Paris enregistre pourtant (avec Neuilly-Levallois et La Défense) la hausse la plus significative des disponibilités sur les six derniers mois, de 32 %, quand l’ensemble de la région affiche une augmentation de 10 %.

Découvrir l’intégralité de l’étude

Analyses, infographies, chiffres clés.

*Champs obligatoires





En complétant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma requête.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer