Jan 28

Crédit Foncier Immobilier 2019 : performance historique pour le département Capital Markets / Investissement

Bénéficiant de très bonnes conditions de marché en 2019, le Département Capital Markets/Investissement de Crédit Foncier Immobilier, dirigé par Gilles PRUVOST, a généré 8M€ de CA en 2019, soit 20% de progression par rapport à 2018, à effectif constant. Ces opérations se répartissent à 60 % sur le tertiaire et 40% sur le résidentiel.

Gilles PRUVOST : « L’activité a été exceptionnelle pour l’équipe Investissement (composée de 6 brokers et 3 analystes) avec de nombreuses et belles transactions, représentant près de 800M€ d’actifs, tant en tertiaire (480 M€ de transactions en 2019 pour une douzaine de dossiers de bureaux et commerces), qu’en résidentiel
(320 M€ de mandats pour une vingtaine de dossiers. L’ensemble de ces transactions a été réalisé majoritairement à Paris et en Ile-de-France (80% en appel d’offres et 20% en Off-Markets). La typologie de nos clients reste diversifiée : 35% d’investisseurs institutionnels longs termes, 30% sont des opérateurs marchands et promoteurs, 20% de family office, 15% de bailleurs sociaux. »

Le retour des institutionnels sur le résidentiel se confirme mois après mois et leur appétit pour cette classe d’actifs résilients est largement supérieur à l’offre immédiate. Les transactions se sont faites à des prix supérieurs d’environ 15% des prix mandats. Les actifs résidentiels les plus prime trouvent désormais preneurs à des taux de rendement inférieurs à 2,50% nets

Gilles PRUVOST : « Nous avons accompagné une clientèle de gestion de fortune/Family Office pour la cession d’immeubles exceptionnels comme le 38, rue des Blancs Manteaux (Paris 4ème) vendu à S2I PARTNERS/ANGELO GORDON, le 12, rue de la Paix (Paris 2ème) vendu à ARCANGE, ou encore le 39/41, rue de Jussieu (Paris 5ème) vendu à la CRPN. D’autres investisseurs plus institutionnels, tels que SWISSLIFE REIM, CAISSE DES DEPÔTS, CNP ou AEW, nous ont également fait confiance sur leurs opérations d’arbitrage ».

Le marché intéresse aussi beaucoup les acteurs internationaux qui allouent des fonds considérables, toujours croissants, dans leurs portefeuilles français.

Pour les bureaux, les gros deals core ont été dominés par les investisseurs Coréens, tandis que les Anglo- Saxons se portaient davantage sur les deals core+ ou added value. Très présents cette année, les SCPIs et compagnies d’assurances continuent d’être les investisseurs de référence du marché, avec des collectes accrues dans un environnement de taux bas. La diversification des actifs s’accélère avec des stratégies plus flexibles, incluant un intérêt fort pour l’habitation, la logistique, le coliving, ou encore l’hôtellerie…, souvent dans une perspective de progresser, ou d’entrer sur ces marchés, en rachetant des portefeuilles d’une taille critique significative.

Gilles PRUVOST : « Parmi les opérations les plus emblématiques que nous avons eu à traiter en 2019, nous pouvons citer Euroissy, le siège de Volkswagen à Roissy (env. 11 000 m² de bureaux vendu a Sofidy), Le Colombia à Bois-Colombes, siège de Babilou (env. 10 000 m² de bureaux vendus à La Française REM), le 43/45 Iéna (sous promesse) ou encore Kupka B à La Défense (en cours). »

Le département Capital Markets / Investissement s’appuie sur une équipe aux profils expérimentés et polyvalents, ce qui lui permet d’offrir à ses clients un service sur-mesure, d’anticiper et d’atteindre l’objectif de transactions sécurisées attendu, dans des délais record.

Gilles PRUVOST : « Nous sommes confiants pour 2020 avec un bon niveau de mandats en cours de commercialisation, comme, par exemple, Altaïs à Montreuil (env. 37 700 m² de bureaux en cours), et la cession d’un portefeuille résidentiel de 3 immeubles prime dans Paris détenu par un family Office, et pour lequel nous sommes mandatés. Plusieurs mandats nous ont été confirmés en fin d’année pour des cessions en province, notamment en région PACA (2 VEFA, 2 immeubles existants), tant sur du tertiaire que du résidentiel. 2019 a été une très belle année, le cru 2020 s’annonce aussi bon avec de belles plus-values en perspective pour les vendeurs dans un marché toujours déséquilibré entre l’offre et la demande. »

Télécharger le communiqué de presse

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer